F.A.Q.

Quelques repères

Quels sont les soins dus au patient en fin de vie ?

Qu’entend-on par « traitements » ?

Qu’entend-on par acharnement thérapeutique ?

Qu’entend-on par suicide médicalement assisté ?

Qu’entend-on par euthanasie ?

L'euthanasie n'est pas un acte médical

La loi sur l’euthanasie implique-t-elle un droit à l’euthanasie ?

Qu’entend-on par sédation ?

Quelle différence entre sédation terminale et euthanasie ?

Que visent les soins palliatifs ?

Qu’entend-on par « état végétatif » ?

Un patient en « état végétatif » : un légume ? toujours en vie ? une personne ?

Quelle aide puis-je trouver à propos des soins palliatifs ?

Je veux bénéficier de soins palliatifs, où puis-je y avoir accès ?

Je suis malade et bénéficie de soins palliatifs, quelle aide financière puis-je obtenir ?

Un proche est malade, je voudrais interrompre ma carrière pour m’occuper de lui, que faire ?

Le rôle du médecin

Entre « laisser mourir » et « faire mourir » quelle différence ?

Le médecin peut-il soulager la douleur au risque de hâter la mort ?

Comment distinguer cette bonne pratique médicale de l’euthanasie ?

N'y a-t-il pas des symptômes, réfractaires, rebelles à tout traitement antidouleur et pour lesquels la seule solution paraît être l’euthanasie ?

Ne faut-il pas s’incliner devant la demande du patient ?

Objection de conscience

Les professionnels de la santé peuvent-ils refuser de prêter leur concours à une euthanasie ?

Quelles sont les conditions d’exercice de la clause de conscience ?

Une demande de clause de conscience est-elle forcément respectée ?